Oct 18

Lutte contre la criminalité faunique

Le commerce illégal des espèces sauvages a connu une recrudescence sans précédent et occupe la quatrième place des trafics dans le monde (après les stupéfiants, les contrefaçons et la traite d’êtres humains). Les espèces endémiques de Madagascar ne sont pas épargnées et plusieurs d’entre elles font l’objet d’exploitation frauduleuse : les bois de rose et bois d’ébène, les orchidées, les lémuriens et plus particulièrement les tortues terrestres. Selon une étude menée par WWF/TRAFFIC, entre 2009 et 2016, plus de dix mille (10.000) individus de tortues terrestres ont franchis illégalement les frontières nationales pour être exportées en Asie et des milliers d’autres individus sont consommés au niveau national.

Plusieurs efforts ont été déployés par le gouvernement malgache et ses partenaires pour enrayer ce trafic. Le Ministère de la Justice, avec l’appui technique de WWF, a notamment élaboré en 2012 une politique pénale contre les trafics de tortues mais toujours est-il que le problème persiste. Plusieurs facteurs ont contribué à ce constat et le plus cité est la faible application des lois par la justice. Seuls 20 % des accusés sont condamnés et les 80 % restants sont libérés pour manque de charges ou par méconnaissances des dispositions pénales par les juges.

En savoir plus »

Oct 12

Installation du Président du Tribunal de Première Instance d’Ambatondrazaka

Installation de Monsieur RAKOTAVAO Jean Désiré dans les fonctions de Président du Tribunal de première instance d’Ambatondrazaka.
La mise en place d’une justice de proximité, digne de la confiance des justiciables a été particulièrement soulignée.

Oct 09

Amélioration de la ration carcérale : nouvelle diète

Depuis son arrivée à Faravohitra, Madame Noro Vololona Harimisa n’a cessé d’insister sur l’importance capitale de l’humanisation de la détention. Ainsi, prévenir la malnutrition en milieu carcéral figure parmi les grands objectifs du Ministère de la Justice, de par son impact humain et du coup engendré par les traitements.
Les chiffres de la veille nutritionnelle collectées depuis plusieurs années, montrent que la majorité des cas de malnutrition (en moyenne 65 à 70 %) se déclarent intra-muros, et pour cause : la ration étant composée d’une alimentation totalement déséquilibrée et insuffisante sur le plan calorique (mono diète au manioc ou quelquefois au maïs, dépassant difficilement 2000 Kcal par jour en moyenne). Il a été démontré qu’améliorer la ration carcérale était la meilleure solution et serait moins couteuse que de traiter la malnutrition à une échelle aussi importante, sans compter les retombées positives sur le plan de la santé ou de la sécurité en général. Ainsi, la Direction de l’Humanisation de la Détention et de la Préparation à la Réinsertion Sociale (DHDPRS) au sein du ministère a proposé qu’une diète améliorée soit testée sur un ou deux établissements pénitentiaires sous forme d’un pilote, et dont les résultats serviraient de plaidoyer en faveur d’une augmentation substantielle du budget dédié à l’alimentation.

En savoir plus »

Oct 07

Visite sur terrain pour la lutte contre le trafic illicite des tortues

Dans le cadre de la lutte contre le trafic illicite des tortues radiées ou astrochelys radiata – espèces inscrites dans l’Annexe I de la CITES –, le Ministère de la Justice et les juridictions faisant face aux trafics d’espèces protégées ont effectué une descente dans le Sud de Madagascar, du 30 septembre au 07 octobre 2018.

Les objectifs étant d’identifier les avancées mais surtout les obstacles rencontrés par les différents acteurs et de prendre conscience de l’importance du défi à relever.

Cette mission a été financée par l’United States Fish and Wildlife Service ou USFWS en collaboration avec le WWF et l’ONG TRAFFIC fut l’occasion de rappeler à chacun que la préservation de l’environnement a toujours constitué une priorité pour le Ministère de la Justice lequel a d’ailleurs déjà pris une circulaire sur le sujet en 2012, à savoir la circulaire n° 043-MJ/SG/DGAJER/CIRC/12 du 29 juin 2012 portant politique pénale en matière de lutte contre les trafics de tortues en réponse aux alertes lancées par différentes ONG.

En savoir plus »

Oct 05

Tribunal de Première Instance Moramanga: Installation du Procureur de la République

Installation de Monsieur IAVILISY Antonio dans les fonctions de Procureur de la République près le tribunal de première instance de Moramanga.
L’accent a été mis sur une politique pénale ferme contre l’insécurité.

Articles plus anciens «