«

»

Nov 13

Formation continue des Greffiers

Les greffiers figurent parmi les acteurs de l’amélioration du fonctionnement de la chaîne pénale, notamment en ce qui concerne les travaux des greffes en général, l’application des règles de procédure, le traitement des dossiers de procédure avant et après les audiences, l’exécution des peines.  Un atelier de formation portant sur les travaux de secrétariat et les pratiques protocolaires, à l’intention des greffiers opérant au niveau des différentes directions du Ministère de la Justice a ainsi eu lieu les 12 et 13 novembre pour une première vague ; et les 14 et 15 novembre pour la deuxième vague.

Cette activité est complémentaire aux échanges et actions de renforcement des capacités réalisées antérieurement notamment celles relatives aux travaux des greffes ; et a pour objectif principal de contribuer à cette amélioration du fonctionnement de la chaîne pénale, par le renforcement des capacités des acteurs qui y sont impliqués notamment les greffiers, acteurs incontournables du système judiciaire.

Maitriser les règles générales de la rédaction administrative et les techniques de secrétariat ; assurer la standardisation des formules de rédaction des lettres administratives au niveau de la chancellerie ; améliorer la performance et les compétences des greffiers et améliorer les relations professionnelles internes et externes sont les objectifs spécifiques de cet atelier de renforcement des capacités des greffiers.

A cet effet, seront traitées lors de cette formation les thématiques relatives à : la correspondance administrative, les techniques de secrétariat et les pratiques protocolaires. Les séances sont conclues par une simulation, afin de mettre en pratique directement, les acquis lors de la formation. Il est à noter qu’accompagné de Madame le Directeur des Greffes Judiciaires, Tsanta Randrianarimanana, Secrétaire Général du Ministère de la Justice a prononcé le discours d’ouverture de cette session de formation, le lundi 12 novembre à l’hôtel Le Pavé Antaninarenina.