«

»

Août 22

Passation de service au sein de l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes

La cérémonie de passation de service entre les Directeurs Généraux (entrant et sortant) de l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes (ENMG) s’est faite dans une ambiance collégiale et fraternelle dans la matinée du mercredi 22 août 2018 ; en présence de Madame Noro Vololona HARIMISA Garde des Sceaux, Ministre de la justice, ainsi que le Secrétaire Général du Ministère de la Justice.
Lors de sa brève allocution, l’ancien Directeur Général Yves Hugues RAJOELINA a tenu à remercier tous les membres du personnel pour leur collaboration et contribution dans l’accomplissement de sa mission au sein de l’ENMG. Le Directeur Général sortant a ensuite encouragé son successeur Indriamanga RAKOTOARISOA, car il est conscient de la lourde responsabilité qui sera assumée par ce jeune magistrat à la tête de l’établissement.

Le nouveau Directeur Général a quant à lui remercié son prédécesseur en lui souhaitant de mener à bien sa mission dans la nouvelle fonction pour laquelle il sera appelé. L’ancien Président du Tribunal Financier d’Antananarivo a aussi profité de cette occasion pour partager déjà sa vision et son cadre de mise en œuvre, qui s’alignent à la politique de la nouvelle Ministre de la Justice.
La cérémonie a été clôturée par une prise de parole de Madame le Garde des Sceaux qui s’est adressée à tout le personnel de l’ENMG en présence des professionnels des médias. Elle a ainsi fait remarquer que la nomination d’un jeune magistrat à la tête de l’ENMG entre dans le cadre de sa politique dictée par la revalorisation de la Justice, l’assainissement et la préparation de la relève. Madame Noro Vololona HARIMISA a aussi profité de cette occasion pour apporter des éclaircissements concernant le concours d’entrée au sein de l’ENMG. En effet, il a été décidé de suspendre ce concours suite au constat -par voie d’huissier et de divers rapports et doléances- de plusieurs dysfonctionnements lors de la présélection. A cet effet, Madame le Ministre a tout de suite saisi le Bureau Indépendant Anti-Corruption (BIANCO) qui a diligenté une enquête sans tarder. Madame le Garde des Sceaux a aussi saisi le Bureau de Coordination du Contrôle des Juridictions et des Etablissement Pénitentiaires (BCCJEP) afin de mener des enquêtes administratives conformément à sa mission au sein du Ministère de la Justice. Malgré divers obstacles et réticences de part et d’autre, suite à la décision de Madame le Garde des Sceaux de mettre la lumière sur ces évènements, pour rassurer le peuple malgache quant à sa volonté ferme de faire régner la transparence et l’intégrité.