«

»

Juin 29

Septième édition des « Journées des Chefs de Juridictions », du 16 au 19 juillet 2018, à Antananarivo

JOURNEES DES CHEFS DE JURIDICTIONS 2018

—————————-

Avec l’appui du Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France, à travers le Projet FSP : « Appui à la sécurité judiciaire et juridique », le Ministère de la Justice, à travers la Direction Générale des Affaires Judiciaires, des Etudes et des Réformes, organise cette année la septième édition des « Journées des Chefs de Juridictions », du 16 au 19 juillet 2018, à Antananarivo.

 Cette rencontre verra la participation de tous les Chefs de Cours et de Tribunaux des trois ordres de Juridiction. Contrairement aux précédentes éditions, il appartiendra, cette année, aux Chefs de Cours (Cour de Cassation, Conseil d’Etat, Cour des Comptes et six Cours d’Appel) de préparer le contenu du programme de la rencontre et d’animer les quatre journées par leurs interventions respectives, conformément à l’agenda de la réunion.

Les réponses des juridictions de leur ressort au questionnaire qui leur a été communiqué suivant la lettre n°035-MJ/SG/DGAJER/DAJ/SPROFJUD/JCJ/18 du 07 juin 2018 serviront aux Chefs de Cours sus-cités afin de collecter les données au niveau de ces Juridictions et construire leurs présentations respectives.

Il appartient ainsi aux deux Chefs de chacune des Cours citées ci-dessus de désigner un porte-parole de la Cour, lequel traitera, dans une seule intervention d’une heure, à la fois, des activités de la Cour et de celles des Juridictions de son ressort.

La participation plus active des Chefs de Juridictions a été voulue afin de démontrer l’implication des magistrats en service auprès des Cours et des Juridictions dans la réalisation du Plan de Travail Annuel du Ministère de la Justice en partenariat avec ceux qui travaillent à la Chancellerie. En effet, les magistrats et les membres du Personnel de l’Administration Judiciaire travaillant au niveau de la Chancellerie et les Juridictions font partie d’une même équipe.

La synergie des actions conditionne l’atteinte des objectifs définis dans ce Plan de Travail Annuel que nous avons la charge de réaliser ensemble. Il est un outil de mesure de notre performance. Il nous faut, par conséquent, aller de l’avant en faisant plus que nous avions l’habitude de faire.

L’écoute mutuelle et surtout la volonté de travailler ensemble sont les éléments nécessaires pour trouver des solutions aux difficultés quotidiennes rencontrées dans notre travail.

Les échanges qui vont être faits lors des « Journées des Chefs de Juridictions » de cette année seront fructueux et bénéfiques pour la qualité de notre Justice. Aussi, la participation dynamique de tous est vivement recommandée !