«

»

Mai 04

Journée des Chefs de Greffes

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’image de plus en plus négative qu’a la société malgache, en général, de la Justice est un signe alarmant de l’existence d’un dysfonctionnement de l’appareil judiciaire ou de l’administration de la justice.

Le Ministère de la Justice a pour mission en général « d’assurer la primauté du droit et de veiller à ce que l’administration de la justice soit digne de confiance, intègre et respectueuse  des droits humains ». Dans le système des rouages judiciaires, les greffiers ont de rôle prépondérant à jouer pour le bon fonctionnement de la machine judiciaire. En outre, ces greffiers eux même se mettent en contact  direct avec les usagers du service de la justice et des justiciables. Mais en aucun cas, ces greffiers ne peuvent échapper aux faits de corruption. De ce fait, le Ministère de la Justice  envisage  de réunir tous les chefs des greffes des 56 juridictions(tribunaux de premier instance, tribunaux administratifs, tribunaux financiers, cours d’appel, la Cour Suprême et les trois cours la composant :Cour de cassation, Conseil d’Etat, Cour des Comptes) sur le territoire malgache afin d’organiser des journées des Chefs  Greffes qui auront lieu le 27,28,29 avril 2015 à l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes, Antananarivo autour du thème « Les obligations professionnelles et les responsabilités des chefs de greffes. »

Cet atelier permettra de sensibiliser les chefs de greffes sur leurs responsabilités, de dégager les problématiques du disfonctionnement au niveau des greffes ensuite assimiler les techniques efficients de leadership, de gestion des ressources humaines et financières ,d’harmoniser et de mettre en cohérence  les actions des magistrats et des greffiers pour le bon fonctionnement de l’administration de la justice.

Ainsi, parmi les objectifs figurent l’évaluation pour trouver des réponses concrètes aux obstacles à l’atteinte des objectifs et esquisser les solutions envisageables et enfin l’indentification des principaux actes d’intervention pour rendre à la Justice la confiance des justiciables. Les résultats attendus à l’issu de ces journées seront la compétence et la performance des greffiers en adoptant les principes de leadership dans leurs actions, la prestation de service améliorée, et la restauration de la confiance des justiciables.

Finalement, au cours de ces trois jours dédiés aux chefs de greffes, trois sous thèmes seront à développer à savoir : « Leadership et management », « Recadrage de la mission des chefs de greffes : éthique et déontologie et conduite des acteurs de la Justice, le rôle des chefs de greffes, les spécificités des greffes des juridictions administratives et financières » et « Gestion des provisions et Gestion des personnels ».