«

»

Oct 14

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse de la formation en leadership des Inspecteurs de l’Administration Pénitentiaire.


L’Administration Pénitentiaire Malagasy participe à l’exécution des décisions pénales et contribue à la réinsertion sociale des personnes qui lui sont confiées par l’autorité judiciaire, à la sécurité publique dans le respect des intérêts de la société, des droits de victimes et des droits des personnes détenues.
Elle a donc une mission qui est en contact direct avec le public composé par des personnes détenues, des usagers, de la famille détenu.

Cette mission est difficilement réalisable sans une administration forte, sans un responsable efficace.  Cependant, depuis quelques  temps, l’administration pénitentiaire malagasy est décriée. Elle perd sa confiance vis-à-vis du public. Comme toute administration, elle  a traversé des moments difficiles surtout depuis la crise. Les routines semblent  devenir une méthode fréquemment utilisée pour l’exécution des activités au sein de nos établissements. Les  négligences, les imprudences et les  manques d’attention sont nombreuses. Les moyens aux mains des responsables de l’Administration Pénitentiaire pour gérer la situation sont, soit inefficaces soit insuffisants.

Mais l’administration pénitentiaire est une administration qui se transforme en fonction des évolutions sociales et philosophiques de la société.

C’est ainsi qu’une journée de réflexion est réalisée à cet effet le 13,14 octobre 2014 à l’Ecole Nationale de la Magistrature et des Greffes qui a pour but de rappeler les missions et les engagements de chaque responsable afin d’obtenir des résultats satisfaisants pour revalorisation de l’Administration Pénitentiaire. La journée est dédiée aux inspecteurs de l’Administration Pénitentiaire (cadres de direction et de conception au sein de l’Administration Pénitentiaire) et ayant comme thème : «la gestion de la population pénale : de la théorie à la pratique ». Elle va regrouper les hauts responsables de  l’AP suivants : les directeurs centraux, les directeurs régionaux, les chefs de service centraux, les chefs de services régionaux, les inspecteurs en service à la direction centrale.

Parmi  des objectifs étant de regagner la confiance du public ; redynamiser les relations Ministère-Direction Générale et Régionale de l’Administration Pénitentiaire ;mettre en place et renforcer les techniques efficientes de leadership, de gestation des ressources humaines et financières ;et détecter la problématique de la motivation des personnels en général et du professionnalisme en particulier ensuite identifier les obstacles à l’effectivité du respect des droits des personnes détenues ;évaluer et trouver des réponses concrètes aux obstacles à l’atteinte des objectifs et esquisser  les solutions envisageables enfin revaloriser l’Administration pénitentiaire malagasy. La cohérence entre théorie et réalités par le pragmatisme et le sens de résultat (job description, formations…) et l’assimilation des techniques de leadership et GRH et financière figurent parmi les résultats attendus. Le maintien de l’ordre public par la sécurisation des Etablissements Pénitentiaires et la maîtrise de la gestion de la population carcérale afin de conquérir la confiance du public est aussi un point focal de cette formation.

Enfin, il est à signaler que l’aptitude à collaborer avec les autres Administrations, Institutions et la communauté de base améliorera l’image de l’Administration Pénitentiaire.